Shirai était determiné à garder son titre , mais Enoeda ,sentant qu'il tenait sa revanche , ne tombait dans aucun piège et s'en tenait farouchement à sa nouvelle stratégie .l'horloge tournait .Il allait falloir que Shirai attaque .Il feinta une fois , deux fois et se jeta littéralement sur Enoeda.. directement dans la trajectoire d'un gyaku-tsuki fracassant. Beaucoupde gens à cette époque estimaient que le coup de poing de Enoeda était le plus solide du japon .Il s'exerçait contamment au makiwara et l'action de ses hanche était incroyablement puissante .Ce gyaku tsuki lui valu un ippon .Il avait deux points entiers et le temps de l'assaut était ecoulé. Apres trois années d'effort , Enoeda avait enfin réussi ! Il est champion du japon 1963


AVANT SON TRIONPHE EN 1963 ? Enoeda avait commencé à enseigner . Au championnat de 63, il y avait un spectateur : Stan Schmidt un karateka venu d'afrique du sud.Schmidt fit des pieds et des mains et réussit à convaicre Enoeda de l'accompagner dans son pays .Les sud africains allaient apprendre ce que voulait dire de s'entrainer avec un tigre. Il ne resta que trois mois , mais ces trois mois comptèrent dans les annales . Les karateka d'afrique du sud n'ont pas oublié celui qui les aura aidés à prendre leur place parmi les meilleurs pratiquants de la jka mondiale


Les nouveaux élève de Enoeda étaient loin d'etre des mauviettes .Ils attendaient beaucoup du nouveau champion et malheur à lui s'il les avait déçus .Heureusement,sil'on peut dire, il sembla d'emblé e que Enoeda était venu esi exprès pour les aguerir .Après le premier cours, il se retrouvèrent étourdis ,épuisés .Ils avaient mal partout.Ilsn'avaient jamais pratiqué si intensement de leur vie et Enoeda n'avaitpas cessé de leur demander plus encore . Il exigeait d'eux une concentration totale , un engagement total .Il ne leur permettait pas uninstant de relachement.en étant impitoyable, il les rendait impitoyables et leur enseignait l'esprit des samourai traditionnels.


Après l'afique du sud ce fut hawai, puis l'angleterre , ou il fut envoyé pour assister Hirokazu kanazawa , qui étaient en traind'agrandir l'organisation shotokan anglaise .A ses debuts , il n'eut pas beaucoup de succès en Angleterre , trop strictes ses methodes, topdures ! Kanazawa n'avait pas habitué les élèves à ce genre d emethode .Enoeda ne comprenait pas pourquoi le dojo se vidait et pourquoi les dojo du pays semblaient peu intéressé par ses services .Les premiers temps , il resta surtout à liverpool .Les élèves avait été plus nombreux à tenir le choc : tout en se demandant régulièrement si ils allaient survivre au prochain entrainement . puis les pratiquants anglais s'endurcirent et les dojo se remplirentà nouveau.


En 1956, Enoeda partit aux Etats-unis .Pendant un an il allait ertre l'assistant de nishiyama , le responsable du shotokan americain .Le sejour ne fut pas de tout repos .En plus des rigueurs du dojo , l'ambiance de la rue était pleine de violence.Enoeda enseignait à philadelphie quand Martin Luther King , le leader noir fut assassiné . Il y eut des émeutes très violentes. Les foules armées qui rodaient dans les rues s'en prenaient aux passants , aux immeuble et aux voitures .la garde nationale et armée durent intervenir